Bénéfices

Pour les enfants et leurs parents

L’assurance que chaque enfant déclaré à la naissance aura les bénéfices d’être enregistré officiellement dans le registre d’état civil.

Accès à des vaccins et des soins appropriés.

Les parents n’ont plus besoin de se déplacer pour faire leurs déclarations de naissance.

Célérité dans la déclaration et la délivrance des actes d’état civil en un quelconque endroit du territoire.

Capacité de prendre en compte les actes antérieurs (les recensements des populations par exemple).

Accès à l’éducation, donc à une protection sociale.

L’assurance d’exister dans le registre national d’état civil ouvre de façon égalitaire le chemin d’accès à tous les autres droits.

Le bracelet à bulles détenu par son titulaire est l’unique témoin de preuve incontestable d’existence à l’état civil donc de citoyenneté.

Le droit à une justice adaptée à leur âge.

Protection contre les mariages précoces.

Pouvoir se marier légalement à l’âge adulte.

Pour les États

L’état devient 100% autonome dans sa mission régalienne de constitution d’un registre national
d’état civil.

Atteinte rapide des Objectifs de Développement Durable 16.9.

Un registre national d’état civil est généré automatiquement ainsi que le suivi et le contrôle des statistiques nationales.

La solution est bâtie sur des technologies abordables (commodités) et son coût de fonctionnement inférieur aux systèmes existants.

Assurance pour l’État de disposer d’un système CRVS performant, économique et dynamique.

Les bénéfices de disposer d’un fichier de base solide à destination de l’ensemble des pouvoirs publics.
Donc, d’élaborer objectivement des politiques publiques d’investissement et de fonctionnement.

Amélioration substantielle de la démocratie: accession directe à des listes électorales fiables et incontestables impliquant l’ensemble des citoyens sans recours à des systèmes biométriques coûteux.

Perfectionnement substantiel de l’Etat de droit. Un registre national d’état civil fiable et exhaustif est le
pré-requis à une gestion efficace et contrôlée de tous les titres de droits attribués aux citoyens.

Les transferts de technologie permettent à l’État d’assurer lui-même la maintenance du système conférant ainsi une autonomie non seulement totale mais illimitée.

Conservation de la chaîne des seuls acteurs professionnels (centres de santé et centre d’état civil).

Mesure et anticipation des politiques gouvernementales.

Passage progressif mais rapide d’une insécurité juridique à un climat de CONFIANCE.

Ouvre la voie aux grands projets d’organisation de la société civile.

Ouvre l’autoroute de l’économie digitale et permet en 5 ans de faire passer l’État au statut de pays émergent.

 

Pour les partenaires des états

Ciblage sans faille des actions humanitaires.

Plus besoin que des organisations super-étatiques ou des ONG se substituent aux états dans l’enregistrement des naissances.  Désormais l’enregistrement devient systémique et non au coup par coup.

Les partenaires des états peuvent enfin s’appuyer sur des données civiles fiables. Pour cette raison peuvent aider encore plus fort et efficacement dans leur mission et ainsi accélérer le processus d’éradication de la pauvreté.

Permet à l’OMS et aux partenaires (de type GAVI) de tracer efficacement les citoyens vaccinés quelle que soit leur nationalité du fait de l’interopérabilité de l’identifiant unique. De lancer des alertes de vaccination selon les exigences de l’OMS et en plus d’accéder et de renseigner de façon fiable les carnets électroniques de vaccination.

Répond au besoin d’identification des “last mile people”.