Technologie

La technologie qui est derrière iCivil

iCivil est une solution intégrée de déclaration et d’enregistrement des naissances et d’autres faits d’état civil.  Elle est dite intégrée car elle permet consécutivement la déclaration, l’enregistrement et la délivrance d’actes d’état civil.  Pour des raisons évidentes, iCivil a commencé par traiter des actes de naissance mais cette solution CRVS s’applique également à toutes les étapes de vie d’un citoyen (naissance, mariage, adoption, divorce, légitimation, décès). 

C’est une solution composé d’une application pour smartphone et d’un code à bulles d’identification/authentification numérique unique.

Revenons quelques instants à notre cas de naissance… De façon pratique, le code à bulles unique est intégré sur le bracelet de naissance des nouveaux-nés.  La sage femme (ou toute autre personne habilitée) flashe le bracelet avec son Smartphone via l’application iCivil.  Les données sont envoyés immédiatement par SMS crypté au Serveur du Centre National d’Etat Civil qui vérifie l’existence et la non utilisation du bracelet.  Le nourrisson est déclaré dès sa naissance.

S’en suit un enregistrement par l’officier d’état civil lors de la présentation du bracelet à bulles avec les compléments d’informations nécessaires.  L’acte de naissance peut ensuite être délivré sur présentation du bracelet, le jour même, 20 ans et même 80 ans plus tard, et ce, dans n’importe quel centre d’état civil du pays.

Le code à bulles couplé au SMS crypté : un écosystème au service de l'authentification des actes civils

Le bracelet du nourrisson contenant le code à bulles est couplé avec le SMS crypté pour former un couple d’identification infalsifiable.

Infalsifiable parce que le code à bulles, est un code unique et impossible à dupliquer.  C’est un code 3D chaosmétrique généré par un phénomène naturel (des bulles d’air dans une goutte de résine).  La génération des bulles est totalement imprévisible, de ce fait, il est impossible d’avoir des doublons.  Contrairement aux codes générés par un algorithme (QR codes par exemple), le séquençage des bulles est impossible à pirater.  Les bracelets ont une durée de vie de 250 ans, ne tombent pas en panne, et présentent un cout de production très faible comparé aux systèmes biométriques existants.  

Le SMS crypté, quant à lui, permet d’envoyer l’information de façon sécurisée au serveur de l’état civil.  Ce SMS requiert juste la couverture d’un réseau GSM de deuxième génération.  Par contre, l’application pour Smartphone d’iCivil permet d’assurer la traçabilité totale des agents, elle garantit l’intégrité et l’authenticité des données collectées et géolocalise les lieux de déclaration.

 C’est la combinaison d’un objet unique (le bracelet à bulles) et des informations du SMS qui permettent d’authentifier les actes d’état civil.  Le code à bulles est la preuve de l’identité de son propriétaire

Fonctionnement de la solution en images

Étape 1 : après la naissance, dans le centre de santé (maternité, hôpital, centre médical)

Un bracelet à bulles est remis à l'enfant qui vient de naître qui est pré-enregistré
1
La sage femme (ou toute autre personne habilitée) scanne le bracelet et renseigne les informations vitales du nouveau-né sur l'application iCivil du smartphone
2
Un SMS crypté est envoyé au centre de l'état civil, le système vérifie l'existence et la disponibilité du numéro attribué. La base de données est incrémentée avec les données du nouveau-né
3

Étape 2 : plus tard, à la mairie ou tout autre centre d'état civil du territoire

Les parents présentent le bracelet à bulles de leur enfant à l'officier de l'état civil​
1
Le bracelet est scanné, et son code à bulles est contrôlé, la conformité entraîne la reconnaissance et l'enregistrement officiel de l'enfant. Le bracelet peut être conservé pour la délivrance d'autres documents administratifs
2
Le certificat de naissance peut être délivré avec l'image du code à bulles du bracelet. L'enfant a une identité légale.
3

Une solution qui offre plus que des statistiques fiables

Les données étant transmises en temps réel, la solution iCivil permet aux États gouvernants d’avoir une information en temps réel de l’activité démographique de leur pays.  Cela concerne aussi bien les actes de naissance, mais aussi un recensement dynamique de la population.  

Concrètement, iCivil permet de réaliser des procédures de recensement général des populations avec une “carte à bulles” en lieu et place du “bracelet à bulles” du nourrisson.  Ainsi, en quelques secondes, les populations non identifiées obtiennent enfin une existence légale et deviennent des acteurs économiques à part entière.    

En adoptant iCivil, les états se dotent d’un outil de gouvernance moderne et performant permettant une planification objective, la participation citoyenne, l’anticipation, et l’optimisation des ressources.

L’enregistrement et la déclaration des actes civils n’est qu’une facette du potentiel de la solution iCivil.  En outre, iCivil permet la mise en oeuvre d’applications connexes de CRVS, comme iCivil Santé pour constituter un écosystème sanitaire au profit de chaque État.  Ainsi iCivil permet la planification, l’exécution, le suivi et l’évaluation de l’offre de services sanitaires.  Il en va de même pour les fichiers de nationalité, électoraux, bancaires, d’éducation, de justice, des réfugiés, du cadastre et bien plus encore…

Téléchargez notre White Paper sur les enfants fantômes et la solution iCivil

C’est gratuit.