gsma490

La GSMA s’intéresse à iCivil pour l’identité digitale dans les pays émergents

L’utilisation du téléphone portable explose en Afrique et l’usurpation d’identité est un sujet brulant partout dans le monde. L’association GSM (GSMA) avec le soutien du DFID du Royaume Uni (UK Department for International Development), se sont intéressés à deux solutions d’identité digitale qui s’appuie sur les réseaux GSM existants.

L’une, Juvo, une solution de banque mobile qui prédit le comportement d’un utilisateur pour construire son identité digitale.  L’autre, iCivil qui permet d’enregistrer et de déclarer les naissances à l’aide d’un bracelet, d’une application mobile et de SMS cryptés.  Cette simplification des faits d’état civil permettront à terme d’endiguer le problème des enfants fantômes en Afrique.

Les deux solutions démontrent de nouvelles applications du téléphone portable dans des pays dont l’infrastructure filaire est encore en développement. Les individus précedemment privés de services faute d’identité fonctionnelle pourront le prouver à travers une identité digitale.

Vous pouvez télécharger l’étude de cas de ces deux applications ici (en anglais) et lire le communiqué du GSMA ici (en anglais).

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email